AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Because you're here. [PV: Kyoukou]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kimy Lullaby
Vampire
Vampire
Kimy Lullaby

Messages : 173
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 24
Localisation : Tu ne le sauras point ♫

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitimeLun 8 Mar - 18:18

« S'il y a une chose pour fuir l'ennui.... »

    « Il y a bien une chose qui puisse la faire bailler de la sorte, et c'est l'ennui. Kimy se baladait dans les couloirs, tranquillement. Ou avouons-le, elle s'était perdue. Cette académie était plus que grande, même si ce n'était pas autant que sa maison d'Angleterre. Mais au moins, chez elle, ce n'était pas un labyrinthe ! Il était facile de se repérer, alors qu'ici, pire que tout, les couloirs se croisaient n'importe comment, il y avait des intersections à chaque virage.... Elle ne pouvait absolument pas se retrouver dans ce bazar. Elle soupira, exaspérée de devoir se retourner la tête pour des choses aussi futiles. Vraiment, à quoi bon se repérer ici, alors qu'elle n'était venue que pour lui ? Idiotie.
    La nuit était tombée depuis une heure, voir deux, elle n'avait donc aucune chance de le voir maintenant dans l'académie. Elle le savait, il venait souvent ici, sans jamais vraiment entrer dans le bâtiment. Toujours dans le parc ou un jardin à surveiller les Kurobawi. Kimy savait en quoi ils étaient divertissant pour Kyoukou. Elle le savait très bien, eux, enfants d'Akatsuki, un "ami" au vampire Pure Blood. Secouant la tête de droite à gauche, elle ouvrit une fenêtre, menant vers un jardin quelconque. Jamais elle n'aurait fait cela chez elle, mais justement, elle n'était pas chez elle. Il fallait croire que Kyoukou avait déteint sur cette poupée de porcelaine.

    La voilà sur une branche d'arbre, tenant parfaitement en équilibre. A force de vouloir s'échapper discrètement de ces "cours" -comme les appelaient les autres élèves-, elle s'était habituée à sauter de branche en branche, sans tomber. Que ferait-elle si elle arriverait à se blesser au point de se casser? Non, jamais elle ne pourrait se briser, pas sans l'accord de Kyoukou. D'une branche à l'autre, elle entendait les petits craquement au sol. Même s'il faisait nuit, les élèves de l'Alliance aimaient s'amuser à ne pas respecter les règles pour voir ceux de la Ligue. Pourtant, il y avait des chargé de discipline, malheureusement trop occupés avec les vampires pour pouvoir assurer l'ordre correctement.
    Non vraiment, elle s'ennuyait ici. Rien à faire, à voir. On lui avait déjà interdit de sortir de l'enceinte de l'établissement, pour des raisons de sécurité. De sécurité? A elle, une Lullaby? S'en était presque amusant. L'on pourrait comparer Kimy à n'importe quoi d'autre, elle s'en sortirait toujours vivante. Le jour où on la retrouvera sans vie, le colère des deux familles Pure Blood risquait de s'abattre sur le monde entier. Un sourire s'afficha sur ses lèvres quand elle pensait à cela. Ils n'étaient pas les Kuran, mais ils savaient se battre.

    Tout à coup, elle s'arrêta. Une présence familière venait de se faire sentir, et son sourire s'élargit de plus en plus. Il était finalement venu. Elle ne se pressait pas, Kimy savait que s'il était venu aussi tôt, c'était qu'il allait partir tard. Pour une raison ou une autre, il était de nouveau entré à l'académie. N'étant pas une télépathe comme un certain blond qui lui tapait sur les nerfs, elle ne pouvait savoir la raison de sa venue. Alicia ? Neal ? Les deux Kurobawi ? En tout cas, il était là. En le connaissant, elle n'espérait pas tellement qu'il soit ici pour elle. Elle n'était que sa poupée. Une poupée pour se distraire. Même si ce n'était que cela, au moins, elle pouvait le voir. Après quelques minutes, elle arriva enfin vers la source d'énergie. La vampiresse ne pouvait dire qu'elle était faible : elle était plus puissante que celle de la Pure Blood. Doucement, elle ralentit, malgré sa petite vitesse et se stoppa un arbre derrière Kyoukou, ce dernier étant assit paresseusement sur une branche, dos au tronc.

    -Tu as l'air de t'amuser ici.

    Depuis longtemps déjà elle avait prit l'habitude de ne pas lui dire bonsoir. Ce genre de chose les ennuyait, aussi bien lui, qu'elle.»
Revenir en haut Aller en bas
Kyoukou Ryuuketsu
Adulte
Adulte
Kyoukou Ryuuketsu

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2010

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Re: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitimeDim 14 Mar - 15:38

    En voilà une soirée bien agité. Quels jouets impolis et sans cervelles. Que croyaient-il en me dérangeant lors de mon premier repas ? Les humains ont beau être des jouets divertissants, il n’en est pas moins que beaucoup soient idiot. Dans un sourire je regarde en arrière, ou la balle venait de se figer dans l’un des murs de la ruelle. Il avait été si facile de l’éviter. Ces deux idiots aussi bruyants qu’un troupeau d’éléphants dans une boutique de porcelaine, n’espérait tout de même pas pouvoir me toucher avec « ça ? ». Armés d’armes basiques de hunters, l’un d’eux tremblais tellement qu’il lui était impossible de viser. Le second semblait plus sûr de lui, mais avait fait l’erreur de me crier d’arrêter avant de tirer. Me prévenant du coup à venir. Sans précaution, je laisse mon repas tomber, et me précipite vers mes deux nouvelles victimes. Elles me serviront de dessert. Je fus tout de même indulgent devant leurs efforts, et consentit à les tuer sans trop de douleur.

    Rassasié, je devais à présent m’adonner à mon passe temps favoris. Les mains dans les poches, un sourire joueur et satisfait aux lèvres, je traversais la ville pour me rendre à l’académie cross. Cette école regorge de fantastique cobaye et jouets potentiels. Il rassemblait Humains hunters et vampires. L’endroit parfait pour observer et choisir ses jouets. J’avais hors et déjà repéré quelques spécimens intéressant à étudier et peut-être à m’emparer. Mais pour le moment seul deux petits chatons attirent toute mon attention. La première serait plus une tigresse qu’un chaton que le second. Les enfants Kurobawi.

    Souvent, je me félicite de leur avoir laissé la vie sauve. J’étais même surpris de la vitesse à laquelle ils s’étaient remis de ce drame. Je fus aussi déçu qu’ils ne cherchent pas à me retrouver. La partie de cache-cache aurait été amusante. Au contraire ils semblaient même vouloir m’oublier. Cette idée m’est insupportable. C’est à moi de décider lorsque le jeu s’achève, non les jouets. Tous les soirs je passe donc à l’académie observer l’avancée de mes deux petits jouets. Beaucoup de choses me trottent en tête. Des jeux sadiques, et des plans cruels. Je commençais à m’ennuyer de cette surveillance. Je devais me trouver un autre passe temps. D’arbre en arbre, je me faufile à travers la sécurité de l’école bien trop médiocre à mon gout, et je m’approche à pas feutrés au pavillon de la nuit. Les portes s’ouvres justement pour laissés passés les élèves de la Dark’ ainsi que ses « favoris ». Dans un coin d’ombre je m’allonge sur une branche d’arbre, croise les bras, et les regarde défilés sur le chemin. C’est pourquoi je me nourris toujours avant de venir ici. Toutes ses gorges à portés de mains, surtout celles des humains ignorants cacher dans les buissons pour voir leurs idoles, était une tentation des plus diaboliques. Mais je devais me contrôler pour ne risquer de briser mon propre jeu.

    Je ne tournai même pas la tête du défilement à l’arrivé préméditer de la jolie poupée. Ce coin, deviendrait bientôt le lieu de rencontre officiel des deux vampires. Comme tous les soirs elle est venue me voir. Depuis ce jour, Elle suit mes déplacement jusqu’à s’inscrire dans cette école pour me voir. Kimy-chan est… Ma poupée, une « princesse » de sang pur.

    -Tu as l'air de t'amuser ici.

    - J’ai un bon passe temps ~

    Je consentis enfin à tourner la tête vers la belle et pure jeune fille près de moi. Ce même sourire que d’habitude plaqué sur mes lèvres. Moqueur, joueurs, mettez-y un peu de sadisme.

    - voilà une poupée bien indisciplinée qui sèche ses cours!… Ki~my-chan ~

    Lors de quelques secondes ma venue ici, fut remplacée par celle de Kimy. Cette fille est spéciale. Je peux assurer qu’elle est bien la seule qui n’aie pas peur de moi. Si l’on oublie les rares individus, tel qu’Akatsuki. Ceci est une raison valable pour m’intéresser.

Revenir en haut Aller en bas
Kimy Lullaby
Vampire
Vampire
Kimy Lullaby

Messages : 173
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 24
Localisation : Tu ne le sauras point ♫

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Re: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitimeDim 14 Mar - 17:05

« Un jeu s'imposerait-il ? »

    - J’ai un bon passe temps ~

    « Forcément. Elle devait s'y attendre, puisqu'il était ici, c'était pour jouer avec des humains ou les deux Kurobawi. Il tourna la tête vers elle, un sourire comme elle avait l'habitude de les voir. Sautant sur une autre branche, voisine à celle où était assit le vampire, elle lui rendit son sourire, un sourire plus innocent. Et dire qu'elle était en train de sécher les cours, alors que certains humains se cachaient dans les buissons ou derrière les arbres pour échapper aux chargé de discipline, alors qu'elle était tranquillement en train de savourer sa liberté sur une branche. Peut-être aurait-elle dû prendre une autre solution pour rester au Japon, mais vu que c'était la première chose qui lui était venue à l'esprit et qu'en plus, ses géniteurs ne disaient rien sur ce sujet, au final, c'était une bonne décision.

    - voilà une poupée bien indisciplinée qui sèche ses cours!… Ki~my-chan ~

    Son sourire s'élargit. Lui aussi allait lui faire la moral? Après Side et Takuma, Aleksandr et Kyo, Kyoukou allait se mettre à lui dire qu'il fallait qu'elle aille en cours? Elle avait de toute manière, une bonne raison : elle asvait déjà tout. Les cours n'étaient qu'une façon de lui rappeler qu'elle était une Pure Blood qui devait faire bonne figure dans le monde des vampires. Elle parlait toutes les langues apprises ici, elle savait tout faire. Après deux siècles et demi, c'était normal après tout. Personne ne pouvait pas contredire, même pas Side et ses âneries. Combien de fois a t-elle était séduite par l'idée de lui donner un coup de poing dans le visage, juste pour qu'il arrête de la questionner? Un bon million de fois depuis son arrivée au moins.... Rien que de penser à cela, elle fronça les sourcils mais se reprit vite.

    -Je n'appellerais pas cela des cours mais des somnifères. J'arrive à m'endormir alors qu'il fait nuit. Et je sais déjà tout ce que le professeur nous dit.

    Elle n'était pas indisciplinée, elle était juste. Pourquoi perdre son temps dans une salle de classe, enfermée entre quatre murs froids alors qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait. L'empêcher d'aller se promener en ville, quel injustice! Elle en toucherait quelques mots aux chargés de discpline, et, au pire, elle utiliserait son pouvoir. S'échapper avec les ombres était simple, mais vu qu'elle était une Sang Pur, sa présence était facile à constater. Donc, si les autres Pure Blood ne remarquait plus son aura, ils sauront que ce n'est pas normal. Même si n'aimait pas se faire marcher sur les pieds, elle respectait le règlement, au dépend de sa liberté... S'en était vraiment frustrant.

    -Tu restes ici, sans rien faire alors que les deux Kurobawi sont dans une cage?

    Il serait facile de les tuer comme ça. Personne dans l'académie ne l'avait sentit, pour une raison ou une autre. Alors pourquoi s'en priver? En le connaissant, elle savait qu'il voulait jouer encore. Ce jeu ne sera terminé uniquement lorsqu'il l'aura décidé. Même si Neal était un garçon intéressant par son caractère faible mais déterminé, Alicia l'était encore plus. Elle avait beaucoup d'amis, qui pouvait la défendre. Elle qui était encore un petit jouet sans force, tremblante devant son propriétaire. D'ailleurs, depuis qu'elle était ici, elle n'avait pas eut de jouet. Question de temps peut-être. Entre se perdre dans les couloirs et sa chambre, elle ne faisait aucun effort d'intégration. En même temps, elle n'était ici que pour Kyoukou, alors qu'importe les autres, sauf s'ils étaient des jouets.»
Revenir en haut Aller en bas
Kyoukou Ryuuketsu
Adulte
Adulte
Kyoukou Ryuuketsu

Messages : 7
Date d'inscription : 19/02/2010

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Re: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitimeVen 11 Juin - 13:29

    Kimy Lullaby. Cette jeune sang pur est une perle rare que j’ais découvert un soir dans un vieux colisée. J’avais bien senti à ce moment là, qu’en elle coulait le sang de vampire, mais pas qu’elle faisait partie des rangs les plus élever de notre race. Je le découvris au moment de planter délicieusement mes crocs dans sa peau douce et sans imperfection. J’ais bu tant de sang différents à présent que j’ais acquis un sens aiguiser pour reconnaître les différents sangs. Tel un gouteur de vins, je sais différencier, un sang pur au sang d’un vulgaire vampire. Et ne parlons pas des humains, bien que très varier ! Mais ceci est une autre histoire. Autant est-il que j’ais été surpris de constater que je venais de mordre une descendante de sang non souillé. Mais j’en étais aussi assez satisfait, il n’y as rien de plus gouteux qu’un tel sang.

    C’est donc par ce hasard que je fis sa «connaissance ». Je ne pensais pas la revoir par la suite, mais cette dernière semblait avoir tout entreprit pour recroiser mon chemin…qu’elle charmante attention ! Enfin, je n’ais pas besoin de tomber dans les détails. Tant est-il qu’elle est la seule présence que j’apprécie et que j’accepte avec plaisir à mes cotés. Cette charmante princesse qui offrit son sang avec tant de bonté, pourquoi refuser ? Idiot serait celui qui repousserait une telle offre. Sa famille ? Peu m’importe c’est son problème et non le mien. C’est ainsi qu’elle se trouvait sur cette branche avec moi. Seule vampire qui ne me craigne, peut-être était-elle folle de courir ainsi derrière moi, mais c’est ce que j’apprécie chez elle.

    -Tu restes ici, sans rien faire alors que les deux Kurobawi sont dans une cage?

    Bien sur je n’avais pas oublié la raison de ma venue, et les deux garnements passaient justement dans mon champ de vision. Aussi inconscient de ma présence que le reste de l’académie. Mes deux petits jouets, à porter de main, si proche mais aussi si éloigner. Je ne pouvais les approcher maintenant, et même si je me délecte d’imaginer ce jour ou je me montrerais de nouveau devant eux, ce jour commence à me tarder d’arriver. Serais-je un peu masochiste sur les bords ? Je pourrais très bien agir aujourd’hui, mais a quoi bon. Entourer de tout ces vampires je ne ferais que provoquer une grande panique et rien de plus. Non ce que je veux c’est voir leurs visages se tordre de douleurs et de terreur. Je veux revivre cette soirée inoubliable. Un jour mon piège se refermera sur ces deux petites souris, et ma folie meurtrière remplacera tout espoir. Mon regard suivi la classe de nuit jusqu’à perte de vue, et ce ne fut qu’ensuite que je répondis à « ma petite poupée du colisée ».

    - Tout simplement car je n’ais toujours pas trouver la meilleur façon de jouer avec eux. Ce ne sont pas n’importe quel jouet, Ceux si sont très spéciaux.

    Evidemment, se jeter sur eux au hasard sans bonne idée en tête serait un véritable gâchis. Cette fois-ci exceptionnellement j’ais bien l’intention de prendre mon temps. Observer, comprendre, puis agir. Ils avaient tellement de point faibles que les idées germaient les unes après les autres naturellement dans mon esprit. Bon ce ne serait pas encore pour ce soir. Le fait est qu’il est difficile de les approcher entourer de toute la ligue réunie ! le spectacle fini, je me leva en équilibre sur la branche et rejoignit Kimy-chan d’un saut pour arriver juste à ses cotés, accroupit.

    - Peut-être que ta présence dans cet académie seras plus utile que je ne l’avais prévu… Si bien sûr tu accepte de m’aider …

    Voici ce que je minaudai a ses oreilles, argumenter d’un sourire joueur, mon regard rubis brillant d’une lueur de malice. J’ais envi de plus d’action, Afin de trouver un moment de tranquillité avec les Kurobawi je devais m’infiltrer un peu plus dans l’académie, jusqu’as ses couloirs, et pourquoi pas le pavillon de la Ligue ? J’ais après tout un excellent guide à mes cotés. Mais avant tout, une autre envie me prit. Une impulsion sauvage et subite. N’attendant pas sa répondre ma tête se pencha sur le coté, alors qu’elle glissa de son oreille jusqu’à sa gorge à découvert. Je n’avais pas besoin de demander non ? Après tout elle me l’a si gentiment offert. Peut importe l’endroit ou je me trouve, je suis bien plus guider par mes pulsions que par ma raison. Mes crocs se plantèrent donc d’eux même dans la chair fraiche, d’où le sang s’écoula immédiatement. Gorgée par gorgée boire son sang est un véritable plaisir, et la satisfaction plus importante étant donner que je suis le seul privilégié à pouvoir le gouter. Après trois longues gorgées, je m’éloignai pour essuyer le sang qui coulait sur mon menton. Aucun gâchis chez moi, je léchai ensuite le doigt avec lequel je venais de recueillir la goutte perdue.

    -San kyu Kimy-chan ~

    (anglais pourri ~)
Revenir en haut Aller en bas
Kimy Lullaby
Vampire
Vampire
Kimy Lullaby

Messages : 173
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 24
Localisation : Tu ne le sauras point ♫

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Re: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitimeVen 11 Juin - 20:34

[Je recommence à la première =D Un perso comme Kimy, à la troisième personne, ça le fait moyen ~]

« Je suis las, las las. »

    « Je soupirais. Kyoukou ne changeait vraiment pas, même après presque un siècle en sa "compagnie". Il cherchait toujours et encore des nouveaux jouets, et aussi des ennuis, qui vont toujours de paire. Pas que cela me dérangeait, mais à force, ça en devenait lassant de jouer à "cache-cache-trouve-moi". Je croisais les bras, tentant de me dire que si ça me permettait de rester près de lui, ce n'était pas bien grave de me lasser. Même me dire que c'était lui et lui seul qui m'avait souillé, à présent, je me dis que ce n'est rien. Après tout, ce n'était pas de ma faute si, durant trente ans, je n'avais que pensé à lui, rêvé de le revoir une fois. Ce n'était pas de ma faute si je suis tombée amoureuse de ce vampire. Qui l'aurait cru de toute manière ? Pas ma famille, ça c'est sûr. Et dire qu'ils doivent tous m'attendre en Angleterre pour me donner le nom de mon fiancé. Si je n'avais pas changer de personnalité en présence de Kyoukou, je les aurait plains. Mais plus maintenant. Je ne pensais qu'à lui, encore et toujours. Et ça, je ne m'en laissais pas, allez savoir pourquoi. D'ailleurs, j'avais aussi remarqué que je devenais étrange depuis que j'étais à sa "poursuite". Je n'agissais plus comme avant, je ne pensais plus comme avant. Est-ce que ça voulait dire que Kyoukou m'influençait ? Je n'en doutais pas une seule seconde. Je savais que toute son attention était en ce moment portée sur les deux Kurobawi. Alors quand je lui posait la question du pourquoi-comment, il me fit l'honneur de me répondre -c'est que c'était rare qu'il me donne des réponses :

    - Tout simplement car je n’ais toujours pas trouver la meilleur façon de jouer avec eux. Ce ne sont pas n’importe quel jouet, Ceux si sont très spéciaux.

    Non bien entendu. J'avais oublié ce détail.... Il fallait que je me mette dans la tête que ces deux là était les priorités de Kyoukou, ou j'allais avoir une autre crise de nerfs. Autant éviter de spectacle désastreux devant lui, je ne veux pas avoir l'air d'une faible en face de ce vampire qui n'aurait aucun remord à se débarrasser de moi comme si j'étais un vulgaire déchet. J'évitais de penser à ça aussi. Parce qu'un jour, je le sais, il le fera. Je n'attends pas cette lune avec impatiente, non, je la redoute même. Mais que faire de toute manière. Je ne pouvais pas le changer comme ça, en un claquement de doigt. J'étais derrière lui depuis presque cent ans. Un siècle de plus, ce n'est même pas ce que le temps me donnera, à coup sûr. Je poussais un autre soupir. Vraiment, je n'aurais jamais de chance dans ce pays. Devrais-je aussi lui dire en face que je l'aime pour qu'il s'en rende compte ? Non merci, ma fierté est encore à peu près intacte, je ne préférais pas prendre ce risque inutile pour ensuite me faire jeter dans les roses. Après que la classe soit passé dans le couloir pour le cours suivant, Kyoukou se mit en équilibre sur sa branche pour ensuite sauté sur la mienne qui, heureusement pour nous, étais plus solide que ce qu'elle n'avait l'air. Il finit donc accroupit, près de moi. Il glissa son visage entre deux mèches de mes cheveux pour me chuchoter quelque chose de simple mais pourtant, qui me fit rougir jusqu'aux oreilles, ce que je tentais de lui cacher.

    - Peut-être que ta présence dans cet académie seras plus utile que je ne l’avais prévu… Si bien sûr tu accepte de m’aider …

    Question rhétorique. Il savait déjà que je ferais tout ce qu'il me demanderait. J'allais me pencher sur le côté pour pouvoir m'échapper sur une autre branche, mais je n'eus pas le temps : il venait déjà de planter ses crocs dans la gorge de porcelaine. Je ne réagis pas, ne bougeais pas. Je ne fermais que les yeux, retenant un petit gémissement de douleur. Je devais m'attendre à ça à chaque fois que le voyais. Mais cette fois-ci, ma frustration devait me crisper pour que j'ai ne serait-ce qu'un peu mal. Après quelques minutes qui me semblais bien une éternité, il se retira et s'éloigna un peu, prenant le reste de sang qui restait sur le coin de ses lèvres et qui s'écoulait jusqu'à son menton. Je ne fis aucun commentaire, mes yeux saphir l'observait toujours avec un éclat de satisfaction, nullement visible car trop encré dans mes iris. Je ne devais rien laissé passer. Pour ne pas être une gêne pour lui.

    -San kyu Kimy-chan ~

    -De rien...

    Ma voix d'un débit faible, je le regardais toujours avec une sorte d'admiration. Mes rougeurs partis ou presque toutes, je ne me lasserais jamais de le voir. Parce que lui est ma seule raison de vivre. Deux de mes doigts touchèrent la marque de morsure. J'étais habituée à cela, mais à l'académie, c'était autre chose. Si les autres vampires sentaient ça, ils allaient se poser des questions. Encore heureux, Kyoukou ne laissait pas mon odeur s'infiltrer dans les narines de mes camarades.
    Doucement, je me levais de cette branche, un sourire joueur aux lèvres. Les autres étaient en classe à cette heure-ci. Pourquoi ne pas jouer ? Après tout, s'ennuyer, c'était si fatiguant... Je tournais sur moi-même pour faire dos à Kyoukou, plantant mes ongles dans la chair de mon cou. J'étais toujours curieuse sur un point : est-ce que Kyoukou serait prêt à me chasser pour mon sang ? Ou est-ce qu'il s'en fichait ? L'odeur commençait à se répandre un peu partout dans le jardin, mon sang coulant un peu plus après chaque seconde. Je sautais sur la branche supérieur avec le même sourire de poupée joueuse. Alors ? Est-ce que je jouerais finalement ?»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Because you're here. [PV: Kyoukou] Empty
MessageSujet: Re: Because you're here. [PV: Kyoukou]   Because you're here. [PV: Kyoukou] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Because you're here. [PV: Kyoukou]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: # L'extérieur :: 
LES JARDINS
-
Sauter vers: