AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]

Aller en bas 
AuteurMessage
Itake Tenchiiru
Humain
Humain
Itake Tenchiiru

Messages : 63
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Empty
MessageSujet: Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]   Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] I_icon_minitimeDim 29 Nov - 11:44

Mais qu'est-ce qu'il fichait ici ? Non, sérieusement, il était terrifié. Littéralement. Comment faisait-il pour toujours se retrouver dans les pires situations sans personne pour l'aider ?

La journée avait pourtant bien commencé... Il s'était levé de bonne heure, avait été à ses cours, il avait eu la note maximale à un examen de mathématiques, et il ne s'était fait insulter que douze fois dans les couloirs ; c'était plutôt encourageant comme bilan ! Evidemment, il aurait dû se douter que cela ne durerait pas... C'était trop beau. Ainsi, en sortant es cours un peu plus tôt que prévu, de très bonne humeur, il avait décidé de faire une petite promenade : il avait encore une heure à tuer avant le couvre-feu. Il avait marché sous l'une des dernières soirées ensoleillés de l'année - bientôt, ce serait le froid et la neige... Il avait même réussi à caresser un lapin ! Si c'était pas beau, ça, quand même... Seulement voilà. Ce lapin, il n'était pas d'accord, il s'était mis à courir un peu partout, et Itake à le suivre derrière comme, disons-le, un parfait crétin.

Il avait finalement réussi, comme par miracle, à l'attraper. Mais ce petit maladroit n'avait pas vraiment regardé où il allait, ni l'heure qu'il était... Il s'était focalisé uniquement sur le lapin, qui lui n'avait pas de couvre-feu à respecter. Et c'était ainsi que, maintenant, il marchait tout seul dans le noir - le couvre-feu était largement dépassé - avec le lapin serré dans ses bras. Étrangement, ce dernier ne semblait pas vouloir s'enfuir. Et heureusement, car il était la seule chose qui empêchait Itake de hurler... Car il se trouvait dans un cimetière, oui oui. Et un très sinistre. Le plus sinistre qu'il n'aie jamais vu... C'était bien sa veine ! Et puis, franchement, les gens de cette ville n'étaient pas très respectueux de leurs descendants : la plupart des pierres tombales étaient cassées, les fleurs fanées depuis longtemps et la terre renversée partout.

Itake ferma les yeux pour retenir ses larmes. Si seulement Junjou était là... Son frère, lui, aurait su le protéger. Il aurait retrouvé le chemin du pensionnat sans problèmes, et Itake aurait pu dormir serré contre lui, comme quand ils étaient enfants. Parfois, il avait du mal à chasser ses mauvais rêves. Car même son colocataire ne voulait plus partager sa chambre avec lui, depuis le jour où Itake s'était glissé dans son lit en plein milieu de la nuit. Il fallait avouer que ce n'était pas très judicieux de faire ça quand on ne sait pas qui est dans le lit d'à côté... Mais bon, c'était chose faite. Et maintenant, Itake se retrouvait seul chaque nuit, avec sa stupide phobie de l'obscurité. Et oui, Itake était vraiment un gamin... C'en était même désespérant par moments.

Il prit une grande inspiration et ouvrit les yeux, décidé à retrouver le chemin du pensionnant. Mauvaise idée... Ayant continué à marcher, il se retrouvé nez à nez avec un graffiti extrêmement réaliste d'un crâne humain aux yeux rougeoyants. Il eut un sursaut, hurla, lâcha le lapin qui s'enfuit et finalement se retrouva par terre, tout tremblant. C'en était trop. Il se recroquevilla sur lui-même et se mit à sangloter, seul dans ce maudit cimetière. Il n'entendit pas les pas de deux personnes qui s'approchaient furtivement, derrière lui...
Revenir en haut Aller en bas
Shiki Ranmaru&Hotaru
Vampire
Vampire
Shiki Ranmaru&Hotaru

Messages : 137
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Empty
MessageSujet: Re: Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]   Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] I_icon_minitimeDim 29 Nov - 20:04

Aujourd'hui, en plein moi de Novembre, les jumeaux c'étaient levé tot, a peine le soleil fut-il couché en début de soirée, qu'ils étaient sortis de l'établissement pour se rendre en ville avec chacun, un sac sur le dos. Ils n'avaient pas pour habitude de louper les cours sachant que leur absence reviendrait rapidement aux oreilles de Takuma et Side, donc se débrouillaient pour sortir quand ils n'avaient pas cours. Aujourd'hui justement ils n'avaient que 2h de cours plus tard dans la nuit. Aucun problème pour eux de sortir de l'enceinte, si ce n'est quelques day classe restant. Ils avaient un succès mal dissimulés parmi les filles humaines. Cela leur plaisait bien évidemment, ils ne s faisaient pas prier pour venir vers elles quand ils en avaient l'occasion. mais aujourd'hui ils durent renoncer a amuser la galerie pour une autre occupation.

Pourquoi étaient-ils sortis ainsi? c'était pour une chose qui devait rester secrète aux yeux des autres night class. Une chose qu'ils avaient dut cacher aux yeux de leurs semblables. Une fois dans la ville, ils allèrent en direction du cimetière. Ils aimaient bien cet endroit. C'était toujours calme, tres peu de gens y venaient. Et pour cause, l'endroit n'était pas du tout accueillant. Les gens l'avait laissé se dégrader sans s'en occuper. Mais pour eux c'était le paradis. Si quelqu'un osait y pénétrer lorsqu'ils y étaient, cette personne ne devrai plus pouvoir revenir avant un bon moment. Ils étaient passer maitre dans l'art de la farce. Et ce lieu s'y prêtait allègrement.

Il passèrent la grille entre ouverte, et avancèrent entre les tombes avec des lampes torche. Il marchèrent ainsi jusqu'au bout du cimetière, et entrèrent dans une petite crypte souterraine. Leurs pas résonnaient dans le silence lugubre de l'endroit. Ils ne parlèrent pas durant tout leur trajet. Peut etre par respect pour les personnes qui reposaient ici, ou simplement pour ne pas rameuter des gens qui pourraient leur vouloir du mal...Arrivés en bas de la crypte, Hotaru pointa son faisceau lumineux sur un tas informe e poussiéreux dans le fond de la pièce. Ranmaru pris la couverture qui recouvrait le tout dans ses mais et la tira, révélant des objets en tout genre. Des déguisements, des armes, certaines vraies, d'autres fausses, des pétards, des pistolets a eau, des farces et attrapes, bref, un amas de choses et d'autres, utilisés pas eux pour des blagues, coups fourrés et autres choses de leur cru. Ils prirent leurs sacs et les vidèrent sur le tas de "trésors" quils avaient accumulé. Divers objets en tombèrent, tel des boites de boules puantes, des légumes et autres choses en plastiques, des balles rebondissantes qu'ils eurent du mal a empêcher de s'éparpiller dans la pièce... Les autres ne pourraient pas savoir qui avait orchestré le coup de maitre de la cantine des humains en remplaçant toute la nourriture par des objets y ressemblant. Quel bonheur de voir les humains croquer dans des jouets en plastique avec un magnifique "skouick" sonore. Ils en riaient encore. mais ils devaient se débarrasser de ce qui leur restait pour n pas se faire prendre, parsque bien sur il y aurait une enquête...Ils se doutaient que le directeur n'était pas dupe. Il les connaissait et savait tres bien qu'ils ne pouvaient pas rester tranquille lorsqu'ils s'ennuyaient,, mais cela l'amusait aussi d'un certain coté. En revanche certains ne le voyait pas d'un si bon œil.

Ils ressortirent de la crypte en riant. Une bonne chose de faite. Il refermèrent la grille comme elle l'était et se dirigèrent vers la sortie. Mais au bout de 2 pas,Ils entendirent un cri qui les fit sursauter. Ils regardèrent en direction du cri mais ne virent rien bouger. C'st alors qu' un lapin au pelage clair passa devant eux, venant de la gauche. Ils s'arrêtèrent et le regardèrent. Le lapin semblait effrayé et épuisé. Qu'est ce qu'il venait faire ici? Puis la boule de poil se remit a courir comme si sa vie en dépendait t sauta dans un buisson derrière des grilles amochées. Les jumeaux regardèrent l'endroit d'ou il était apparu. Ils virent de loin le gros graffiti de tete de mort, avec au sol une chose qui remuait. Intrigués ils se rapprochèrent, doucement pour ne pas effrayer la chose qui sanglotait au pied du mur. Ils virent alors que c'était un jeune humain. Il était en larme et ne semblait pas vouloir se calmer. Les jumeaux le trouvèrent pathétique, mais ne purent ignorer sa detresse. Ils restèrent un moment a le fixer sans rien dire, voyant si il allait se clamer ou pas.

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Wtf10


Voyant que non, ils se rapprochèrent de chaque coté du jeune garçon, et lui dirent ensemble:

Hey poule mouillée, arrête de pleurer c'est juste un dessin...

Leur ton n'était ni méchant ni agressif, simplement un brin moqueur, mais leur attitude était difficile a comprendre, ils avaient gardé un visage neutre. Le jeune homme semblait petrifié. Ils eurent un rictus. Ils ne purent s'empêcher de profiter de la situation. Ils ajoutèrent alors en se "murmurant d'une voix assez forte pour qu'il puisse les entendre:

R: Hihi...Je me demande si on devrait le laisser en offrande au vieux hollow qui creche ici...
H: Hihi...oh oui, Il devrait bientôt sortir! que faire? ils faut partir d'ici et vite

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Normal10

Sur ce, le jeune homme réagit. Ils se demandaient ce qu'il allait faire. Ca allait certainement etre amusant a voir
Revenir en haut Aller en bas
Itake Tenchiiru
Humain
Humain
Itake Tenchiiru

Messages : 63
Date d'inscription : 21/11/2009

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Empty
MessageSujet: Re: Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]   Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] I_icon_minitimeLun 30 Nov - 19:42

Maudit cimetière, maudit dessin, maudit lapin, maudit jour ! Maudite vie. Et maintenant, comment faire pour rejoindre l'académie ? Il allait rester ici toute la nuit et mourir de froid et ensuite son cadavre serait à moitié mangé par des vautours comme dans les westerns, et dans cent-cinquante ans on retrouverait un minuscule os grâce aux progrès de la technologie et tout le monde le connaîtrait et dirait : " Haha ! Quel boulet. "

Pourquoi toujours lui ? Qu'est-ce qu'il avait donc pu faire au monde pour en arriver là ? Il en avait sa claque de toujours être l'exclu. Un pot de fleurs qui tombe d'une fenêtre ? Une plaque d'égouts ouverte ? Une flaque ? C'était pour sa pomme ! Il n'y avait qu'en cours qu'il était doué, et à cause de ça il n'avait presque pas d'amis. Enfin, ne dramatisons pas non plus. Il n'était pas sans amis. Seulement il avait beaucoup de mal à en trouver... Et pourtant, il n'était pas méchant ! Juste un peu maladroit. Et il s'efforçait toujours de ne pas montrer ses malheurs pour ne pas être trop ennuyeux... Qu'avait-il donc fait de mal ? La vie était vraiment injuste.

Mais trêve de mélodrames. Soudain, entendant une voix, Itake sursauta - avec un nouveau hurlement. En fait, ce n'était pas une voix. C'étaient deux voix, mais tellement synchronisés et tellement similaires au niveau de leurs sonorités qu'on aurait pu croire qu'elles ne faisaient qu'une. Il sécha rapidement ses larmes et se releva, reniflant régulièrement et les yeux encore mouillés - ce n'était pas si facile d'arrêter de pleurer comme ça, il avait dû beaucoup s'entraîner pour réussir.

Il sourit aux deux garçons qui se tenaient dans le noir, devant lui. C'était le comble ; il souriait à ces deux petits délinquants qui se moquaient de lui ! Mais Itake était comme ça, il était incapable d'en vouloir à quelqu'un tant qu'il n'avait pas une raison précise. Et le ton qu'ils avaient employé n'était pas agressif, l'adolescent n'avait donc pas de raison tangente de ne pas les aimer...


R: Hihi...Je me demande si on devrait le laisser en offrande au vieux hollow qui creche ici...
H: Hihi...oh oui, Il devrait bientôt sortir! que faire? ils faut partir d'ici et vite


Il ne les avait toujours pas reconnu, même si leurs silhouettes lui disaient quelque chose. Mais il était bien content d'avoir quelqu'un pour lui tenir compagnie... Jusqu'à ce qu'il comprenne le sens de ce qu'ils venaient de lui dire. Tout de suite, l'expression faussement réjouie qu'il avait installé sur son visage disparut au profit d'un air effrayé.

" Un... Un... Un... FANTÔÔÔÔME ? "

Il se jeta au cou d'un des jumeaux sans réfléchir, trop apeuré pour penser à ce qu'il faisait. Itake était un incorrigible froussard.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki Ranmaru&Hotaru
Vampire
Vampire
Shiki Ranmaru&Hotaru

Messages : 137
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Citation fétiche:
Défis CB:

Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Empty
MessageSujet: Re: Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]   Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] I_icon_minitimeMer 2 Déc - 20:20

Les jumeaux étaient resté la a le regarder, amuser par sa frayeur quand à cet endroit délabré. Ils regrettaient de ne pas l'avoir vu plus tot, ils auraient pu lui faire une blague encore plus digne d'eux avec tout ce qu'ils avaient a disposition dans leur cachette. Ils devaient se contenter de ce qu'ils avaient sous la main...c'est a dire, leur sens de l'humour hors du commun, et c'est peu dire...Le pauvre petit c'était arrété de trembler, les regardant avec un air d'imbécile heureux sur le visage...Il n'arrivait vraiment pas a cacher sa peur... Seulement, a peine eurent-ils parler de vieilles légendes de cimetières, que le jeune garçon, sans doute pris de panique sauta au cou de Hotaru, qui recula d'un pas, surpris par cette réaction et posa ses mains au niveau des cotes du garçon. Il hurla a son tour, mélangeant la surprise et l'amusement de montrer son jeu d'acteur:

H.> HAAAA RANMARU!! ENLEVE MOI CAAAA!!!! CA ME GRIMPE DESSUS!!! VIIITE!!!

Ranmaru fut surpris également mais ne put s'empêcher de rire par rapport a la situation. Tellement que les larmes vinrent rapidement humidifier ses yeux:

R.> Haha!! n'ai crainte Hotaru je vole a ton secours!

Ranmaru vint derrière le jeune garçon apeuré, passa ses mains sur son torse et le tira de toutes ses forces en arrière...Il combinèrent leurs efforts pour dégager son frere de lui... Rien a faire...Il ne bougeait pas, et restait pétrifié dans les bras de Hotaru. Au bout de plusieurs tentatives, ils abandonnèrent, se regardèrent, et soupirèrent.
Hotaru posa sa main dans les cheveux du jeune homme pour utiliser un peu son pouvoir. Quitte a se débarasser d'un pot de colle, autant le ramener chez lui. Il scruta son esprit a la recherche de l'information qu'il cherchait et découvrit finalement qu'il venait du meme endroit qu'eux. Il prit la main de Ranmaru qui vint a coté de lui. Ce dernier fit un signe de tête, et d'un même geste, ils soulevèrent le jeune garçon à la manière d'une princesse. L'un li tenait la tête et les et bas du dos, l'autre le bas du dos et les jambes. Version remixée des princes charmants version jumeaux ennuyés. Le jeune homme sembla surpris de ce changement de position, mais les jumeaux n'avaient plus le temps de rester la, sinon ils allaient être en retard en cours...et préféraient se faire discrets après la farce de la cantine. Ils firent mine de vouloir le rassurer:

Aller petit prince, ne pleure pas on s'en vas.

Ils firent quelques pas en direction de la sortie du cimetière. Les jumeaux avançaient de façon toujours aussi symétrique, comme si le jeune garçon n'était pas la. Il ne leur causait pas le moindre problème de synchronisation pour marcher. lls espéraient tout de meme qu'il serait capable de se remettre assez vite sur ses pieds sans trembler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] Empty
MessageSujet: Re: Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]   Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus glauque, tu meurs. [PV Ranmaru&Hotaru]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AZAZEL ◭ Pile tu meurs, face je te tue !
» Mashiro Hotaru
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Harlan Coben
» Si je t'étrangle tu meurs ? Zut. |pv. Jon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: # L'extérieur :: 
LE CIMETIERE
-
Sauter vers: